Coaching individuel
   
Coaching individuel

Il s’agit ici d’une prestation entièrement personnalisée et sur mesure, qui peut se dérouler dans l’un de nos centres mais également dans les locaux de l’entreprise ou en visioconférence.

Les Objectifs :

● Développer des compétences professionnelles en langue arabe afin d’être directement opérationnel à l’oral (au téléphone ou en face à face avec ses interlocuteurs)

● Permettre à l’entreprise de développer une image positive à l’égard de ses partenaires arabophones

Les avantages :

● Organisation très souple à la carte
● Contenus des cours sur mesure
● Supports pédagogiques variés
● Accompagnement de projets
● Utilisation de documents authentiques
● Processus interactif entre le formateur et le stagiaire
● Développement plus efficace et atteinte plus rapide d’objectifs linguistiques professionnels

Des formules personnalisées :

Après avoir analysé les besoins de l’entreprise et évalué le niveau visé, notre centre propose un projet de formation et définit un programme précis Le parcours linguistique se construit autour des axes suivants :

● Communication orale et écrite

● Terminologie et exercices pratiques liés au secteur d’activité de l’entreprise et aux responsabilités exercées par les différents participants.

● Fonctionnement de la langue

Les enseignants s’adaptent aux contraintes de l’entreprise et à son organisation. Ils modulent le contenu de leurs méthodes et les types d’exercice en fonction des priorités linguistiques des participants et de leurs secteurs d’activités.



  inter / intra entreprise

Formation intra-entreprises :

L’Institut propose des formations en langue arabe dans le cadre de la formation continue, c’est à dire avec les entreprises : de toutes tailles, de tous secteurs d’activités, et avec les administrations.
De la TPE au groupe international, notre démarche pédagogique et nos méthodes sont adaptées au profil du client et surtout au besoin de ce dernier
Tous nos cours de langues peuvent être financés dans le cadre du Plan de Formation ou du Droit Individuel à la Formation.
Expression du besoin > Spécifications des objectifs > Adaptation des supports > Formation > Evaluation

Des formateurs pédagogues et parfaitement bilingues

Que vous suiviez une formation en maghrébin, égyptien ou en arabe littéraire, l’Institut de Langue arabe s’engage à vous apporter un formateur compétent, pédagogue, disponible et parfaitement bilingue. Votre progression dans la langue cible sera ainsi rapide et vous pourrez en plus acquérir les notions indispensables, dans le cadre de votre travail, sur la culture des différents pays où cette langue est pratiquée. Si vous êtes salarié, n’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions établir un devis de formation DIF.

Des formations adaptées

L’Institut de Langue Arabe vous propose des formations sur mesure, en adéquation avec les objectifs de votre structure. L’étude de votre demande est une étape clef de notre processus : elle permettra de mettre en œuvre une réponse pédagogique adaptée à votre besoin spécifique. Les actions de formation peuvent être dispensées dans vos locaux, en groupe ou en individuel.

Notre offre couvre les trois domaines suivants :

  • la formation sur objectifs spécifiques
  • la formation générale de base
  • la communication dans l’action

Nos formations sont régies par le même souci de qualité. Cette dernière repose sur notre conception de la formation qui s’articule autour de quatre principes fondamentaux:

  • des objectifs définis à partir du besoin
  • une pédagogie centrée sur l’apprenant
  • la prise en compte du contexte
  • des résultats mesurables et mesurés


  Formation interculturelle


  Dif

Le droit individuel à la formation (DIF) permet à tout salarié d’acquérir un crédit de 20 heures de formation par an, cumulable dans la limite de 120 heures (6 ans pour un temps complet et 12 ans pour un temps partiel). Avec l’accord de l’employeur, le salarié peut utiliser son droit acquis hors du temps de travail sauf disposition conventionnelle contraire. Si le salarié décide de ne pas utiliser son DIF, il ne peut pas demander de compensation financière.

Les frais de formation, ainsi que l’allocation de formation, sont à la charge de l’employeur,

Le DIF, pour QUI ?

Le DIF concerne les salariés en contrat de travail à durée indéterminée (temps complet ou à temps partiel) ayant au moins un an d’ancienneté dans l’entreprise.
Les salariés en contrat à durée déterminée (CDD) peuvent bénéficier du DIF à condition d’avoir travaillé au moins 4 mois (consécutifs ou non) en CDD, dans les 12 derniers mois.

Notes :
Dans le cas d’un contrat de travail à temps partiel, la durée des droits acquis au titre du DIF est calculée au prorata de leur durée de travail.

Le calcul des droits dans le cadre du DIF, prend en compte : l’absence pour un congé de maternité, d’adoption, congé parental …

L’employeur est tenu d’informer les salariés en CDD de leurs droits au titre du DIF.

Exclus du DIF, les apprentis ainsi que les salariés en contrat de professionnalisation.

Les droits acquis au titre du DIF ?

Toute action de formation effectuée dans le cadre du DIF vient s’imputer sur le total des droits acquis.

Exemple : Un salarié qui avait atteint le plafond de 120 heures tombe à 60 heures s’il entreprend une formation de 60 heures. Il peut ensuite de nouveau acquérir des droits dans la limite de 120 heures.

L’employeur a l’obligation d’informer chaque salarié, par écrit et annuellement, du total des droits qu’il a acquis au titre du DIF.
`

Le DIF, Mode d’emploi :

La demande du salarié (DIF)

La demande à l’employeur doit s’effectuer par écrit, lettre recommandée avec accusé de réception, en lui indiquant les informations nécessaires (formation envisagée, durée…).

La réponse de l’employeur (DIF)

L’employeur dispose d’un délai d’un mois pour répondre au salarié . L’absence de réponse dans ce délai vaut acceptation du choix de l’action de formation proposée par le salarié.

Le choix de la formation (DIF)

Des actions de formation prioritaires peuvent être proposées au salarié bien que ce ne soit pas une obligation. Le choix de l’action de formation mise en œuvre dans le cadre du DIF doit être arrêté par accord écrit du salarié et de son employeur.